Projet « Législateurs européens junior » à Paris

Pause sur les toits des bureaux de l’Assemblée Nationale devant le Dôme des Invalides

Pause sur les toits des bureaux de l’Assemblée Nationale devant le Dôme des Invalides

Le 18 mai 2018, huit élèves de Première de notre lycée (Flora Jung, Inès Christoffel, Ambre Fraisse, Gaétan Glaub, Maurice Kruchten, Clément Pfeiffer, Rudolf Corty et Julie Neumann) ont eu la possibilité de participer à une simulation de débat au sein du projet du Parlement Européen des Lycéens organisé par le LFA de Buc.

Etant raccrochés à un parti politique européen au préalable, notre travail consistait à faire des recherches sur l’environnement (thème de cette année) et de nous informer de la position des différents partis, afin de réfléchir à des amendements possibles du projet de directive européenne qui nous a été donné.

Vue de Paris depuis le Sacré Coeur

Vue de Paris depuis le Sacré Coeur

Nous sommes arrivés la veille de la simulation, ce qui nous a permis de faire connaissance de nos hôtes, de dîner avec eux et de découvrir Paris! Nous avons comparé les deux systèmes scolaires de Buc et de Sarrebruck et remarqué que les différences étaient nombreuses. La mère de notre hôte, qui venait de Sarrebruck nous expliquait quels étaient les avantages de la vie parisienne selon elle et ce qui la dérangeait. J’avais rapidement compris que Paris est certes une belle ville mais que la vie quodienne y est assez fatigante.

Le lendemain, nous avons retrouvé les autres membres de notre parti, issus de l’Ecole allemande de Saint Cloud, du lycée International de Saint Germain-en-Laye, du lycée de Sèvres et du LFA de Fribourg, dans les locaux de l’Assemblée Nationale et discuté des derniers changements pour notre proposition de loi.

Ensuite, chaque parti a pu proposer ses amendements à son tour et une courte séance de débat y suivait. L’ensemble de ces travaux s’est tenu indifféremment en français, en allemand et en anglais.

Après une longue journée de débat, nous avions eu la possibilité de passer la fin d‘après-midi en groupe à Paris. Après nous avoir un peu perdus dans le dédale du métro parisien et après une longue marche en direction Montmartre, nous étions enfin arrivés et avions décidé de dîner dans un petit restaurant en face du Sacré-Coeur. C’était la première fois que j’étais à Montmartre et j’étais impressionnée par le grand nombre d’artistes et surtout par la vue depuis les escaliers juste devant le Sacré-Coeur!

Nous tenons à remercier Madame Giret, professeur de Sciences Humaines, qui s’est chargée de l’organisation du voyage qui nous a permis de vivre cette expérience enrichissante ainsi que les familles d’acceuil chez lesquelles nous avons été logés!

Julie Neumann, 1L2

PDFdrucken