Berlin, Berlin, nous allons à Berlin!

Comme les années précédentes, deux classes de Seconde ont eu cette année-ci la chance de participer au projet Paris-Berlin. Le 20 novembre 2013 les classes de Seconde L1 et de Seconde S3 sont ainsi parties à Paris avec leurs professeurs Madame Giret, Madame Rauscher, Frau Thomé et Herr Fischer pour découvrir grâce à une visite guidée le fonctionnement de l’Assemblée nationale. A leur grande joie, élèves et professeurs ont pu rencontrer le député M. Le Borgn‘ , qui représente les Français en Allemagne.

Etaient également au programme de cette journée automnale une promenade dans Paris ,  la visite de la Sainte Chapelle et de la Conciergerie ( où se trouve la cellule où Marie Antoinette a attendu son exécution ) ainsi que la visite de la cathédrale Notre-Dame de Paris .

Quelques mois plus tard, du o7.04. au 11.04.2014, alors que la température extérieure avait bien augmenté, les mêmes classes et les mêmes professeurs se sont rendus , en compagnie de M. Mühlhaus, à Berlin, où ils sont arrivés fatigués mais enthousiastes, après avoir fait brièvement halte à Eisenach pour visiter le château de la Wartbourg .

La raison principale de ce voyage scolaire était de faire comprendre aux élèves les systèmes politiques français et allemands. C’est pourquoi la visite du Bundesrat (conseil fédéral) était prévue d’emblée pour le jour suivant : là les élèves , après une courte visite dans le cadre d’un jeu de rôles, ont pu se glisser dans la peau d’un membre du gouvernement fédéral , du président du parlement fédéral et du représentant des Bundesländer pour discuter de la question de la double nationalité.

Après la pause déjeuner autour de la Potsdamer Platz , élèves et professeurs sont retournés immédiatement au Bundestag, où était prévue une rencontre avec la secrétaire d’état au parlement Elke Ferner (SPD) . Là non seulement ils ont appris à quoi ressemble une semaine dans la vie de Elke Ferner mais ils ont aussi pu l’interroger sur les domaines où elle intervient et sur ses conceptions politiques.  Après cette rencontre, élèves et professeurs ont eu l’occasion unique d’assister à une séance du Bundestag qui avait pour thème  „ l’intervention de l’armée allemande en Afrique centrale“ et d’écouter les points de vue d’Ursula von der Leyen ainsi que des représentants des différents partis représentés au Bundestag .La journée s’est achevée avec la visite de la coupole en verre du Bundestag qui offre une vue panoramique sur Berlin.

Le troisième jour a commencé avec un long tour de la ville en bus : M. Mühlhaus , ancien professeur d’histoire du LFA et grand connaisseur de Berlin  , a présenté bien des coins  connus et moins connus de la ville et a rendu sensible ,  grâce à des faits et des anecdotes, l’atmosphère de la vie dans Berlin ouest et dans Berlin est . Après un assez long quartier libre , élèves et professeurs se sont mis en route vers le Bundeskanzleramt ( chancellerie fédérale) , où ils ont eu droit , sous la  surveillance de la police d’état, à une visite de la résidence de la chancelière . Malheureusement Angela Merkel n’avait  pas le temps de venir les saluer personnellement mais ils ont pu néanmoins se mettre un peu à sa place en déambulant dans la galerie de portraits des anciens chanceliers ou en se plaçant derrière la tribune où elle tient ses discours.

La dernière journée à Berlin a commencé avec une promenade jusqu’à la  Topographie de la Terreur suivie de temps libre dans le quartier central de Kreuzberg. Ensuite le bus a conduits élèves et professeurs à l’ancienne prison de la Stasi Hohenschönhausen. Une fois arrivés là-bas, deux personnes participant au projet „Alles Geschichte?“ les attendaient pour les conduire d’abord dans la prison et leur faire mieux connaitre son histoire.  Ensuite, un atelier qui avait pour thème  „ le parti socialiste unifié de l’ex RDA : un exemple de l’extrême gauche  » leur a été proposé. Le soir, les élèves ont eu à nouveau quartier libre.

Sur le trajet du retour, le bus a encore fait halte dans la ville de Weimar, qui a un lourd passé historique . Là,  Herr Fischer a fait découvrir rapidement aux élèves cette ville qui a vu naître des écrivains très célèbres (Goethe et Schiller) , puis l’occasion a été offerte à chacun de manger une saucisse de Thüringe , après ces jours passés à manger des saucisses de Berlin au curry . Elèves et professeurs ont retrouvé Sarrebruck le soir ( c’était le début des vacances) , la tête emplie de beaux souvenirs .

Janine Thomé

PDFdrucken