Einander begegnen – Avancer ensemble – We make Europe happen
 
Lycée Franco-Allemand Sarrebruck

Projet Erasmus+

Accréditation Erasmus+ - Objectifs généraux

Erasmus-FlaggenAccréditation Erasmus+ – Objectifs généraux

Le lycée franco-allemand de Sarrebruck a obtenu l’accréditation Erasmus+ ce qui nous permet de réaliser un de nombreuses activités internationales avec le soutien financier de l’Europe.

Grâce à cette accréditation Erasmus+, nos projets européens ont pu prendre de l’ampleur.

Plus flexible, plus large dans ses applications, nous pouvons désormais supporter des activités qui n’étaient auparavant pas couvertes par le programme Erasmus+.

A titre d’exemples, nous pouvons désormais contribuer financièrement à :

  • de la formation professionnelle où les personnels pourront découvrir ce qui se fait ailleurs en Europe en matière d’éducation.
  • des échanges individuels d’élèves en Europe.
  • l’échange avec notre lycée partenaire à Bilbao.
  • la participation au parlement européen des lycéens à Strasbourg.
  • un nouveau projet axé sur la technologie en collaboration avec notre partenaire madrilène où les élèves s’initieront à la programmation de robots.

Une fois que nous aurons clôturé les projets en cours, nous pourrons aussi continuer à coopérer avec notre réseau de lycées partenaires que nous avons bâti au fil des ans.

Le maître mot d’Erasmus+ est la mobilité et la rencontre au sein de l’union européenne.

Dans une optique plus large, les objectifs généraux d’un programme Erasmus+ sont:

  • Promouvoir et mettre en œuvre la mobilité des élèves et étudiants en Europe.
  • Par l’éducation et la culture, faire face aux défis auxquels l’Europe sera confrontée.
  • Créer une société européenne plus inclusive et homogène.
  • Développer les compétences linguistiques.
  • Faire naître un sentiment européen.
  • Développer un capital social chez les jeunes, leur autonomie et leur capacité à participer activement à la vie démocratique de l’Europe.
  • Utiliser efficacement le potentiel de talents et d’atouts sociaux en Europe.

Projets et partenaires

Projets et partenaires
2020-2023 The Soil under my Feet (en cours)

 Partenaires

Espagne : Colegio Zola, Las Rozas de Madrid

France/Allemagne : DFG-LFA, Saarbrücken

Grèce : Lyceum of Vrachneika, Patras

Croatie : Gimnazija Lucijana Vranjanina, Zagreb

Italie : Istituto d’Istuzione Secondaria Superiore, Palazzolo Acreide

Objectifs :

Dans les six pays participant au projet (Allemagne, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie), les mouvements de population liés à des conflits ou à des situations économiques désastreuses ont depuis longtemps quitté l’actualité pour entrer dans nos villes et nos salles de classe.

La gestion de l’immigration est et restera une priorité de l’agenda européen et l’une des questions centrales est d’assurer une bonne intégration des populations déplacées.

Nous pensons qu’il est important que nos élèves abordent la question de l’immigration dans un contexte scolaire afin d’éviter les excès liés à des explications simplistes et populistes. Ils doivent également être sensibilisés au danger de stigmatiser des groupes sociaux qui seraient de facto exclus d’une communauté européenne, une situation qui porterait en elle les germes de futurs conflits sociaux.

A partir d’une combinaison d’activités mêlant ateliers, travaux artistiques, recherches, visites et rencontres avec des réfugiés, nous entendons sensibiliser nos élèves à leur environnement social en mutation.

Site du projet :

The Soil under my Feet

2018-2020 Headlines : More than Meets the Eye

Partenaires

Espagne : Colegio Zola, Las Rozas de Madrid

Finlande : Virtain Lukio, Virrat

Greece : Lyceum of Vrachneika, Patras

France/Germany : DFG-LFA Saarbrücken

Objectifs :

La principale motivation qui sous-tend notre est la conviction que les médias et les informations qu’ils diffusent sont des composantes essentielles d’une société saine, démocratique et progressiste.

Par une combinaison d’activités pratiques et d’analyses, notre objectif est de faire la lumière sur la construction et la diffusion de l’information.

Nous souhaitons également comparer les regards que les partenaires portent les uns sur les autres dans les médias, trouver les similitudes et explorer les différences dans la manière dont les affaires courantes sont couvertes dans les différents pays participants.

Pour résumer, nous avons l’intention de promouvoir la conscience citoyenne et les valeurs démocratiques chez nos élèves.

Notre objectif est également d’encourager l’utilisation des outils informatiques et des langues étrangères, qui sont toujours des produits dérivés importants des projets Erasmus.

Par le biais d’activités telles que la comparaison de la une des journaux de leur pays, l’exercice du métier de journaliste et la production de podcasts, nous les encouragerons à être des acteurs et non de simples consommateurs passifs d’informations.

Site du projet :

Headlines : More than Meets the Eye

2015-2018 « JobTrotter »

Partenaires:

JobTrotter
Concours logos: Logo gagnant qui représente officiellement le projet. Simone Pizzenti, Italie

Objectifs:

Chaque projet aborde les thématiques stratégiques définies par l’union européenne.

Pour ce projet, le travail s’articule autour de deux axes centraux: le travail et la mobilité.

A travers diverses activités comme des simulations d’entretien d’embauche, des présentations de stratégies commerciales mais aussi des productions artistiques, les élèves s’initient à un travail au sein d’une équipe internationale.

En ligne de mire, faciliter la recherche d’un emploi dans l’union européenne, se créer un réseau de relations, s’ouvrir l’esprit et stimuler la confiance en soi, élargir ses perspectives d’avenir.

Site du projet:

JobTrotter sur Facebook

2012-2014 « Waste not, Want not! »

Partenaires:

Waste not
Concours photos: Photographie gagnante qui représente le projet.
Jaime Planells, Espagne

Objectifs:

Le titre du projet est un dicton anglais de sagesse populaire qui conseille de ne pas gaspiller pour éviter de se retrouver dans le besoin.

Les valeurs que nous voulions souligner et faire passer à nos élèves se rapportaient au soin à porter à l’environnement, à l’économie durable.

Comment éviter de gaspiller? Comment recycler? Créer à partir de rebuts. Encourager une consommation raisonnée et raisonnable.

Site du projet:

« Waste not, Want not! »

Activités

Qu’avons nous fait avec nos partenaires?

La liste est longue mais voici quelques-unes des activités qui ont jalonné notre projet.

Pupils turn into reporters in Greece

https://www.eu-in-the-media.eu/index.php/topics/contact-component/single-contact/152-greece-results-of-activity-3-pupils-turn-into-reporters

Media literacy

https://www.eu-in-the-media.eu/index.php/finland-results/172-finland-result-animation

Présentations lycée franco-allemand

Qui sommes nous? Présentation vidéo avant les rencontres internationales.

Les élèves doivent aussi présenter en anglais le domaine professionnel dans lequel ils aimeraient exercer.

Les objectifs: Stimuler la confiance en soi, améliorer ses compétences linguistiques, acquérir des compétences techniques en vidéo, se projeter dans l’avenir.

Présentation des élèves bulgares

Vidéo simple mais originale des bulgares qui présentent le métier qu’ils aimeraient faire plus tard.

JobTrotter -PMG - Montana

En cliquant sur la vidéo, vous acceptez la communication avec le site de YouTube. Plus d'infos dans la déclaration de protection des données.

L’élève bulgare qui a réalisé le clip voudrait devenir réalisatrice.

Set up shop – Italie

Conçu par les anglais pour la première rencontre en Sicile, cette activité a pour but de stimuler l’imagination et promouvoir le travail en équipe.

Chaque équipe, à partir d’un kit de départ identique, doit imaginer, fabriquer et ensuite vendre son produit. Un jury international décide de la production la plus convaincante.

Imagination, force de conviction et compétences linguistiques sont les mots clés pour cette épreuve.

Chalk outline – Madrid

Préparation à un entretien d’embauche.

Qu’est-ce qui pourrait affecter un entretien d’embauche?

Dessine un métier et souligne tous les éléments qui sont importants pour parvenir à l’exercer: sa coiffure, sa manière d’être, ses bijoux, son vocabulaire…


Les objectifs:
Prendre conscience des éléments importants dans la recherche d’un emploi, connaissance de soi.

Looking in the Mirror – Montana, Bulgarie

Chaque partenaire devait effectuer des recherches sur une problématique saillante au sein de l’Europe dans les domaines de la politique, de l’économie, de la sociologie.

Les élèves ont présenté leurs travaux à Montana et un jeu fut élaboré à partir des informations recueillies.

Objectifs:
Objectivité, recherche de sources.

My dream job – Allemagne-France

Dans chaque lycée participants, on a demandé aux élèves de réaliser des interviews de personnes exerçant un métier qu’ils aimeraient ou qu’ils rêveraient de pratiquer.

Pour Louis, Bastian et Joël, c’est footballeur professionnel.

JobTrotter - Timo Wenzel, former professional football player

En cliquant sur la vidéo, vous acceptez la communication avec le site de YouTube. Plus d'infos dans la déclaration de protection des données.

Objectifs:
Se familiariser avec l’outil vidéo pour ceux qui ont choisi ce support, projection dans l’avenir, gagner la confiance en soi nécessaire à la prise de contact et pour mener l’entretien.

My Dream Job – Allemagne-France

Toujours sur cette thématique du travail idéalisé, les élèves ont réalisé des travaux en arts plastiques pour exprimer ce que serait leur métier idéal s’ils devaient un jour être amenés à émigrer.Astronaut

Objectifs:
Stimuler la créativité, se projeter dans l’avenir, se connaître soi-même.

Taking chances – Lancaster, Grande-Bretagne

Pourquoi quitte t-on son pays natal? Quel regard porte un étranger sur son pays d’accueil? Regrettent-ils leur choix?

Chaque pays propose des entretiens pour essayer d’obtenir des réponses à ces questions.

Les élèves de Lancaster ont choisi d’interroger un professeur de mathématiques qui vient du Zimbabwe.

LMC Basic Skills and Maths Teacher John - Works in a different country to where he was born,

En cliquant sur la vidéo, vous acceptez la communication avec le site de YouTube. Plus d'infos dans la déclaration de protection des données.

Objectifs:
Changer de perspective, s’ouvrir l’esprit, gagner en confiance en soi.

Travail et genre – Istanbul, Turquie

Les hommes qui exercent des métiers traditionnellement féminin et des femmes qui exercent des métiers traditionnellement masculins.

Comment vivent-ils leur profession? Quel regard porte-t-on sur eux? Se sentent-t-ils discriminés?

Büsra d’Istanbul a choisi de s’entretenir avec un homme coiffeur pour dames.


En cliquant sur la vidéo, vous acceptez la communication avec le site de YouTube. Plus d'infos dans la déclaration de protection des données.

Objectifs:
Changer de perspective, s’ouvrir l’esprit, gagner en confiance en soi.

Créer et présenter son entreprise – Sarrebruck, Allemagne

Jeu de rôles

Au sein d’équipes internationales, les élèves doivent créer un produit, définir une stratégie commerciale et convaincre, en anglais, un jury jouant le rôle de la banque.Travail en équipes

Objectifs:
Développer l’entreprenariat, la créativité, le travail en équipe, mettre en œuvre ses compétences linguistiques, stimuler la confiance en soi.

Visites – Allemagne-France

Au fil des rencontres internationales, Erasmus+ ce sont aussi des conférences, des visites d’entreprises, des institutions politiques.

Il s’agit d’inscrire les activités dans un cadre extérieur à l’école, souligner le lien entre le projet et la vie réelle.

Strasbourg
Visite du parlement européen à Strasbourg
Visite à la bourse de Francfort
Visite à la bourse de Francfort

Objectifs:
Encourager l’élève à se construire en tant que citoyen, élargir ses perspectives.

L'impact

Le long terme

Un projet Erasmus+ pour les établissements scolaires est une façon intelligente de réunir des élèves et des professeurs autour d’un même sujet.
Il mêle travail, créativité, sociabilité, et les rencontres entre partenaires sont des moments forts puisque rapidement, les partenaires deviennent bien souvent des amis.

C’est peut-être là l’essentiel d’un tel programme puisque son domaine d’influence ne se limite pas au projet lui-même, mais les liens d’amitié perdurent, l’envie de découvrir un ailleurs se fait plus ressentir et un véritable sentiment d’appartenance à une communauté s’installe.
Le désir de renouveler l’expérience est indéniable et ce type de projet est souvent un tremplin vers d’autres Erasmus, plus tard dans les études.

Après chaque rencontre, nous demandons aux élèves de remplir un questionnaire pour recueillir leurs impressions , les choses qu’ils ont aimées, les choses qui pourraient être améliorées.
Les retours montrent sans ambigüités l’impact sur le long terme.

Seriez-vous prêt à participer à des activités similaires à l’avenir?

Sondage au retour
Au retour de la rencontre en Italie
Sondage au retour
Au retour de la rencontre en Espagne
Sondage au retour
Au retour de la rencontre en Bulgarie
Sondage au retour
Au retour de la rencontre en Allemagne

Sur une échelle de 1 à 10, dans quelle mesure diriez-vous que ce fut une expérience intéressante d’un point de vue social?

Après l'Italie
Après l’Italie
Après l'Espagne
Après l’Espagne
Après la Bulgarie
Après la Bulgarie
Après l'Allemagne
Après l’Allemagne

Je me sens plus proche de l’Europe désormais.

Laura

J’ai appris des choses intéressantes sur la Sicile, et que ce sont des gens très gentils.

Niya

Communiquer avec des gens qui m ‘étaient complètement inconnus jusqu’alors.

Elisa

Cette expérience vous a-t-elle changé?

Après l'Italie
Après l’Italie
Après l'Espagne
Après l’Espagne
Après la Bulgarie
Après la Bulgarie
Après l'Allemagne
Après l’Allemagne

 

Cette expérience m’a donné plus confiance en moi, m’a aidé à aller vers les autres et vaincre ma timidité.

Iciar

Je me sens plus sûre de moi et j’ai moins de préjudices envers les autres. J’accepte les gens tels qu’ils sont et je suis plus positive envers les gens que je ne connais pas.

Léontin

Maintenant j’ai des amis en en Espagne, en Italie, en Turquie, en Angleterre et en Bulgarie.

Sandro